Treveneuc, 27 octobre 2013

Publié le par Patrick Chanot

Treveneuc, 27 octobre 2013
Treveneuc, 27 octobre 2013
Treveneuc, 27 octobre 2013
Treveneuc, 27 octobre 2013
Treveneuc, 27 octobre 2013
Treveneuc, 27 octobre 2013

Datant du 18ème, la seigneurie et le manoir de Pommorio appartenaient depuis le Moyen-Age à la famille des Chrestiens de Trévaneuc. Après l’extinction de cette lignée, la famille Espivent de La Villesboisnet a hérité de l’ensemble et l’habite toujours.

« Le château est de construction moderne ; il est spacieux, de bon goût, mais il n'offre rien de remarquable au point de vue de l'art. Sa façade donne sur une cour d'honneur, vaste et bien sablée. Le jardin est à droite ; à gauche sont les écuries ; derrière est le parc. On y arrive par de larges avenues plantées d'arbres séculaires du plus bel effet (...). Le jardin de Pommorio est vaste ; c'est un carré long divisé en deux parties, dont la première forme terrasse. Il est entretenu avec soin et renferme quelques arbustes et quelques fleurs rares ; néanmoins il est plutôt disposé en jardin potager qu'en jardin d'agrément. On y entre par une belle grille en fer, ouvrant sur la cour d'honneur, du côté de la maison du jardinier et sur le même plan. Un salon, qui est au rez-de-chaussée, communique de plain-pied avec ce jardin, par une porte pratiquée dans l'un des pignons du château.

Le parc, avons-nous dit, est situé derrière le château : il en est le plus bel o r neme n t s a n s co nt r e d i t ( . . . ) » (Benjamin Jollivet, millieu du 19ème s i è c l e ) .


L'entrée du château du Pommorio est située face à l'église paroissiale de Tréveneuc.
Ce portail dessert une longue allée donnant accès à une cour intérieure dont l'entrée est matérialisée par un portail précédé de fausses douves permettant de draîner les eaux pluviales et par deux bâtiments latéraux, dont un, celui de droite, est une chapelle. Le corps de logis principal est une oeuvre d'architecte de style classique caractérisée par
une composition symétrique. C'est une construction de type ternaire à neuf travées,
comprenant quatre pièces au rez de-chaussée et une cage d'escalier centrale enfermant un escalier tournant à retours. Il est composé d'un corps de bâtiment principal à cinq travées, avec travée centrale affirmée par des chaînes appareillées en bossage et un fronton triangulaire orné d'un écu portant les armes des commanditaires, et de deux corps de bâtiments latéraux légèrement saillants à l'avant et à l'arrière. Il est ouvert sur les quatre côtés et présente une tour demi-hors-oeuvre sur l'élévation postérieure (rapportée vers 1850). La ferme située au sud du château est une ferme-modèle construite en granite, schiste et brique. L'ancien manoir, aujourd'hui disparu, comprenait selon toute vraisemblance un corps de logis de plan binaire avec tour d'escalier demi-hors oeuvre sur l'élévation postérieure (d'après le cadastre de 1822). Le colombier était de section circulaire et couvert d'une coupole appareillée en maçonnerie.

Treveneuc, 27 octobre 2013Treveneuc, 27 octobre 2013Treveneuc, 27 octobre 2013

Publié dans Randonnées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article