LOGRONO - LEON été 2008 Etape 6 Ages - Burgos

Publié le par Patrick Chanot

Nous croyions en avoir fini avec la montagne, mais dès le début de l'étape, nous escaladons le col de Atapuerca (1060 mètres) dans le petit matin


























Puis c'est un parcours assez pénible dans les banlieues de Burgos, passant de décharges en zones industrielles.


























Et c'est l'entrée dans Burgos! Nous partons pour le gîte municipal "El Parral" qui se situe à 1,4 kilomètre du centre de la ville, ce qui nous fait une étape de 24 kilomètres ( sans compter les retours vers la Cathédrale et le centre ville).
C'est un gîte relativement indigne d'une ville de 165000 habitants, un immense dortoir dans un hangar où s'entassent 96 personnes.


















Nous pique-niquons devant, car le parc est ombragé, et nous voulons nous reposer un peu avant de visiter Burgos



























La cathédrale de Burgos est une des plus belles d'Europe































Impossible de détailler les merveilles qu'elle possède à l'intérieur
En voici toutefois quelques unes :



L'escalier doré réalisé par Diego de Siloe (1519-1522) dans un pur style renaissance italienne.


















La chapelle de San Juan de Sahagun





















La nef centrale où l'on peut admirer la majesté du temple, la pureté du gothique le plus classique dans des triforiums singuliers et des voutes illuminées à l'aide de vitraux néo-gothiques du XIX ème siècle.
















Le rétable central de la chapelle des connétables, dédié à la présentation de l'Enfant Jésus dans le temple et à la purification de la Vierge. Il s'agit d'une oeuvre d'art réalisée par Vigarny et Siloé












Le cloître d'en haut construit pendant les années 1260-1280 par le maitre Enrique.
















Le magnifique tableau de la Magdalena, de Gianpetrino, disciple préféré de Leonard de Vinci.



Dans la chapelle du Saint-Sacrement, le coffre du Cid où l'on garde des documents des archives de la Cathédrale
















Et Le Cid Campéador, Rodrigue de Bivar 1043- 1099

posant avec son descendant attitré à la trentième génération ( généalogie sur demande)













Après en avoir eu plein les yeux, nous sommes retournés dans notre hangar, après avoir diné au restaurant universitaire ( des hamburgers maison!!) pour tenter de trouver le sommeil.

Publié dans Chemin de Compostelle

Commenter cet article