Chemin Stevenson - Octobre 2010

Publié le par Patrick Chanot

Après les quatre courageux qui sont partis cet été sur ce chemin, c'est deux autres adhérents, Dominique et moi-même qui avons suivi leurs tarces ainsi que celle de Robert Louis qui fit avec un âne ce sentier en 1878 pour découvrir les Cévennes et connaitre le sort des Camisards 180 ans auparavant.

 

DSCN6911

DSCN6904

Comme nos valeureux prédecesseurs de juillet, nous démarrons le chemin depuis Le Monestier sur gazeille en Haute- Loire.

DSCN6906

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gîte accueillant, hôte très sympathique, cuisine simple et rustique, mais délicieuse. Nous démarrons sous de bons auspices.

DSCN6915

La première étape est très difficile, seulement 22 kms, mais nous éprouvons une fatigue importante, probablement  due au manque d'entrainement et au démarrage de la semaine ( poids du sac, tension nerveuse à rabaisser, etc...)

 

DSCN6919

Nous éprouvons aussi quelques difficultés avec le paysage. Nous naviguons totalemnt en plein brouillard. Les marcheurs de juillet nous ont vanté la beauté de cette étape malgré sa difficulté.

 

 

 

Nous n'en voyons que les pentes ( et les descentes). Le brouillard ne se dissipera qu'à notre arrivée au Bouchet.

La descente sur la Loire est assez impresionnante, mais moins que la remontée de l'autre côté.

DSCN6923

Par chance, le gîte du Bouchet St Nicolas est une merveille. Gîte municipal bien tenu, personnel agréable et compétent, cuisine soignée. Un véritable repos, dans un village où les visites sont extrémement limitées.

DSC03096

 

 

 

 

 

 

 

 

La deuxième étape ( 19 kms,5) nous mène à travers le Gévaudan à Pradelles, magnifique village médiéval de la Haute-Loire, bien préservé, aux maisons superbes.

DSC00700

Le brouillard nous abandonne un peu, mais le paysage de cette étape est moins spectaculaire, champs de lentilles...

 

DSC00712

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 lentilles

 

Champ de lentilles

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN6922

Nous avons la surprise de découvrir que notre gîte est en fait un hôtel ( au prix du gîte!! quand même) . Probablement moins convivial, car nous y sommes quasi seuls, mais le dîner d'excellente facture nous console un peu.

DSC03114

 

 

 

 

 

 

 

La bête du Gevaudan est encore présente

DSCN6930

 

 

La ville en tout cas vaut le détour. magnifiques demeures moyennageuse et renaissance, lieux chargés d'hstoire.

 DSCN6931

 

 

 

 

 

 

DSCN6932

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC03162

Notre troisième étape sera quelque peu tronquée. Le gîte du Cheylard l'évêque nous ayant fait défaut, nous décidons de prendre la voie régordane qui épouse en partie le chemin Stevenson, mais dévie parfois ( Stevenson faisait des détours, la voie régordane utilisée par les Romains va tout droit.)

 

 

 

 

 

DSCN6940

Nous marchons jusqu'à Langogne sous un soleil éclatant, et nous passons du temps à visiter le ville.

 

DSCN6937

 

Magnifique église St Gervais-St Protais, une des plus importantes de Lozère

 

 

 

Momument de style bourguignon, richement décoré de plus de 100 chapiteaux

 

Statue de Notre Dame de Tout-Pouvoir

 

DSCN6938

 

 

 

L'intérieur de l'églie a gardé toute l'atmosphère romane. De la pénombre surgissent de merveilleux chapiteaux sculptés.

 

 

 

 DSCN6941

 

 

 

le vieux pont

 

 

 

DSCN6942

 

 

 

 les halles du XVII ème siècle

 

DSCN6943

 

 

la chapelle des pénitents

 

 

 

DSCN6948

Nous prenons le train pour écourter notre étape, et nous finissons les derniers kilomètres à pied pour la montée au monastère de ND des Neiges.

 

DSCN6947

Contrairement à nos prédecesseurs de cet été qui ont été logés dans le gîte "randonneur" de la maison de Zachée, nous sommes logés dans le monastère même ( cellule de moine, repas et taches ménagères en silence).

DSCN6950

 

 

 

 


Mais une atmosphère de bien-être total dans ce lieu désert et remarquable.

 

 

 

 

DSC00737

 

 

 

4ème étape: Relativement courte jusqu'à Chasséradès, La Lozère est magnifique en cette saison, d'autant que nous profitons d'un temps estival, plus de 27 degrés l'après-midi.

 

 

 

arquejols

Nous passons près du viaduc

 d'Arquejol

 ( où il n'y a plus que du rando-train

 

 

 

DSCN6951

 

 

 

 

 

 

 

Puis vers le rocher de Rosebo ( qu'ils comparent aux dentelles de Montmirail!!!)

DSCN6953

 

 

 

Et nous arrivons à Chasseradès où nous logeons au magnifique gite de la Modestine ( nom de l'âne de Stevenson)

chasserades

 

 

 

 

 

DSCN6955

 

 

 

 

 

Couple charmant, accueil sympathique. Nous ne sommes que tous les deux au gîte et nous déjeunons avec nos hôtes un repas sympathique et de bonne qualité

Meilleure nuit de la semaine, des lits excellents.

DSC00750

 

 

 

 

Chasserades est un petit village plaisant, agréable à visiter en cheminant, pas de grands édifices, pas de monuments classés, mais un charme indicible

 DSCN6958

 

 

 

DSC00751

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN6961Après un petit-déjeuner revigoreux, nous entamons notre cinquième étape ,17,5 kms pour nous rendre au Bleymard où le minibus de Trans Bagages doi venir nous prendre pour nous rapatrier au Monestier ( où la voiture attend depuis 5 jours)

DSC00754

 

 

 

 

 

 

 

C'est un très beau trajet qui épouse des forêts et suit les sources du Lot avant de buter sur les pentes du Mont Lozère, que malheureusement nous n'escaladerons pas cette année.

DSCN6965

 

Nous découvrons nos premières colchiques

DSCN6966

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC00762

 

 

 

Le Bleymard, que nous avons le temps de visiter avant notre "taxi" n'est pas à proprement parler un ville étincelante. Les Cévennes comment ici, et il faut y a fort à parier ( nous le savons en fait) que les plus beaux paysages et les villages cévenols typiques sont à venir.

 

 

 

Nos verrons cela l'an prochain

 

Publié dans Randonnées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LE MOUNIER 11/10/2010 13:14


Cette semaine semble fort sympathique et intéressante, cela nous incite sûrement à faire cette découverte peut-être un jour! Félicitation à vous pour ce nouveau périple et l'histoire n'est pas
finie... l'an prochain peut-être qu'un âne vous accompagnera....