Morieux 21 novembre 2010

Publié le par Patrick Chanot

C'est sur il ne faisait pas beau, et pour la première fois dans l'histoire des Charrois, on a écourté une rando ( on en a déjà beaucoup anullées) au bout de quelques kilomètres, car vraiment, çà tombait trop!!

 

Heureusement, nous avions eu le temps de profiter d'une visite guidée de l'église St Gobrien et de ses magnifiques fresques, et du coup tout le monde va en profiter un peu...

 

printemps-10 3433

 

 

 

L'église St Gobrien a été construite au XIème siècle : son architecture est classique des églises du premier âge roman en Bretagne.

Suite à un incendie probablement au milieu du XIIIème siècle, la charpente est reconstruite de même que la partie supérieure de l'arc diaphragme qui sépare la nef du choeur et supporte un petit clocheton probablement en bois.

Au début du XVème siècle, des arcades sont percées dans les murs du choeur et de la nef pour donner accès à deux chapelles situées de part et d'autre du choeur.

Au XVIIème siècle, reconstruction du petit clocheton.

 

 

printemps-10 3416

 

 

Chacune des campagnes de construction s'est accompagnée de la réalisation d'un décor figuratif. Ces décors recouverts dès le 18ème siècle d'un badigeon blanc, avaient été oubliés. Cependant le Christ peint sur l'arc diaphragme, dissimulé derrière la structure supportant le clochetonn,n'avait pas été recouvert. C'est sa découverte qui a permis de soupçonner l'existence des autres peintures et de procéder à leur restauration.

 

Les peintures romanes ne subsistent qu'à l'étât de vestiges : croix de consécration dans la nef et faux appareil sur le mur nord du choeur.

 

 

printemps-10 3426

 

 

L'église a été entièrement repeinte à la fin du XIIIème siècle : le mur sud est orné d'un cycle de la vie du Christ et d'épisodes de vies de saints d'une qualité digne des grandes oeuvres royales, qui comprennent plusieurs scènes intactes

 

Baptème du Christ

 

printemps-10 3424

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La légende de Saint Nicolas

 

 

printemps-10 3428

 

 

La décoration de l'église s'est probablement poursuivie par la peinture de l'arc diaphragme, orné d'un calendrier des mois, et du mur qui le surmonte : Christ en Majesté dominant une résurrection des morts

 

mois de septembre ( les vendanges)

 

 

printemps-10 3430

 

 

la résurrection

 

 

 

 

 

 printemps-10 3419

 

 

 

 

 

Le Choeur nouvellement modifié a été entièrement repeint au début du 15ème siècle : il en subsiste plusieurs figures, notamment une Cène qui occupe tout le mur nord

 

 

 

 

 

 

 

 

printemps-10 3427

 

 

Les peintures du mur sud s'étant en revanche très vite dégradées, un nouveau décor a été mis en place au début du 16ème siècle : il représente des épisodes de la Passion

 

La dernière étape importante date du 17ème siècle :elle représente sur le mur nord de la nef des épisodes de la glorification du Christ

 

 

printemps-10 3431

 

 

 

 

 

 

La restauration intérieure a compris le dégagement et la restauration des peintures murales, la réalisation de la voûte lambrisée, le dégagement de la polychromie des retables qui avait été masquée par une peinture faux bois et enfin la restauration des sols et l'ensemble des mobiliers.

 

printemps-10 3418

 

 

 

 

 

Notre sympathique guide

pour cette visite

 

 

 

 

 

 

Bon, il faut bien marcher tout de même

 

printemps-10 3435

 

 

Nous passons par la fontaine Ste Eugénie

(fontaine de guérison)

 

printemps-10 3434

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 printemps-10 3439

printemps-10 3436 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une vue superbe sur la Baie,mais le temps menace...

 

printemps-10 3442

 

 

 

 

 

 

D'abord dans les chemins creux...

 

printemps-10 3445

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis sur la route, c'est carrément le déluge

 

Nous décidons d'en rester là

 

Dommage...

Et un grand merci à Jean-François et  Jean pour leur préparation

qui resservira, n'ayons pas de doute...

 

 

 

Publié dans Randonnées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article