Saint Carreuc 24 février 2013

Publié le par Patrick Chanot

saint carreuc 014 courageux (plus un chien) pour cette rando enneigée, très campagne, mais vivifiante.

Saint-Carreuc tire son nom de Saint Careuc, Careu ou Carreuc dont on trouve des formes variées selon l'époque : Sancti Karoci (1219), Carruci (1235-1237), Quarroco (1268), Karrocum, Careuc, Carreuc et Careu.

saint carreuc 1

 Saint Carreuc avait pour mère sainte Maccarty ou Monnine, laquelle si l'on en croit plusieurs auteurs, ne serait autre que Daréréa, fille de Calphurnius, soeur de saint Patrice et seconde épouse de Conan-Mériadec. En 145, saint Carreuc suivit en Irlande saint Patrice, son oncle, et devint plus tard évêque de Cloger, où son corps a été inhumé en 506.

saint carreuc 2

Saint-Carreuc est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Plédran. Saint-Carreuc est le nom donné à un établissement d'Erquy appartenant jadis à l'abbaye de Saint-Aubin-des-Bois, fondée en 1137 suite à une donation du comte de Lamballe, Geoffroy Botterel II

saint carreuc 3

Fait rare dans cette région, aucune occupation humaine n'est signalée sur le territoire de Saint-Carreuc avant la fin du haut Moyen Âge, époque à laquelle se constitue une seigneurie dont le propriétaire établit en position dominante un donjon sur motte, cerclé d'une douve et d'un massif infranchissable d'épais épineux. Saint-Carreuc est le nom donné à un établissement d'Erquy appartenant à l'abbaye de Saint-Aubin-des-Bois, fondée en 1137 par une concession du comte de Lamballe, Geoffroi Botterel II. Avec Plédran, Saint-Carreuc relève de la châtellenie de Moncontour et sa paroisse, de l'évêché de Saint-Brieuc. Au pied du château du Plessix, le hameau de Saint-Carreuc vit principalement de l'agriculture et de l'élevage, tout en se consacrant à l'exploitation de la forêt.

saint-carreuc eglise-saint-etienne-

 La paroisse de Saint-Careuc, Saint-Carreuc ou Saint-Careu qui est érigée en 1516, est détachée de celle de Plédran le 23 décembre 1614 (archives des Côtes d'Armor, 1E 2438). Elle semble avoir été, à l’origine, une succursale de celle de Plédran et relevait de la châtellenie de Moncontour. L'édifice actuel, cependant, ne date que de 1763. La tour du clocher est démolie en 1873, et l'on en reconstruit une nouvelle, plus élevée.

 Durant la Révolution, la paroisse de Saint-Carreuc dépendait du doyenné de Moncontour. Saint-Carreuc appartient au diocèse de Saint-Brieuc et élit sa première municipalité au début de 1790.

saint carreuc 4

On rencontre les appellations suivantes : Sainct Carreuc (en 1539), Saint Careuc, Saint Carreuc (en 1614). Le nom officiel est Saint-Careuc en l’an X (arrêté du 14 février 1802). L’orthographe actuelle de Saint-Carreuc est officialisée par le décret du 31 octobre 1877.

saint carreuc 6

L'importance de Saint-Carreuc s'affirme avec Jacques Budes et Béatrix de Romillé, seigneurs du Hirel, et leur descendance. Leur fils aîné, François, né vers 1565, fait son apprentissage dans les armes pendant les guerres d'Italie. À son retour en France, il sert le prince de Dombes en 1597.

budes-jean-baptiste-daret-5d2b 0417

Son frère Charles, né vers 1560, fait échouer l'attaque de Moncontour menée par Mercœur en août 1593, lequel se venge sur Saint-Carreuc. Charles Budes est capitaine de Moncontour en 1597 puis de Lamballe pour César de Vendôme en 1614. Son fils, Jean-Baptiste Budes (1602-1643), devient l'un des plus célèbres maréchaux de France, après ses victoires sur l'Allemagne.

 saint-carreuc croix-du-haut-bourg-

 

Érigé en paroisse vers 1619, Saint-Carreuc élit sa première municipalité en 1790. La plupart des terres cultivées ont été gagnées sur la forêt.

saint carreuc 7saint carreuc 8saint carreuc 5

Publié dans Randonnées

Commenter cet article