Chemin de Compostelle du 2 au 8 juin 2013

Publié le par émilie langlais

Nous repartons cette année sur le chemin de Compostelle,

Nous sommes 9 sur le départ de la voie du Puy : pour 7 jours de marche qui relieront le Puy en Velay à Conques

Voilà une photo de notre départ, souriants, frais ! avec un camion toujours aussi bien ordonné, il faut de la discipline quand on est neuf....

Chemin de Compostelle du 2 au 8 juin 2013

9, et un lapin ?

ah non, 9 dont un lapin !!!

Chemin de Compostelle du 2 au 8 juin 2013

arrivée au Puy en Velay,

on voit bien qu'on n'a pas marché aujourd'hui, l'humeur est au vert, les jambes pas fatiguées.

visite de la ville, avec son architecture impressionnante de complexité : quel courage et quelle foi d'aller construire une chapelle en haut d'une colline à pic ! et les ruelles étroites s'entrecroisent, longées par des maisons hautes et biscornues...

Chemin de Compostelle du 2 au 8 juin 2013
Chemin de Compostelle du 2 au 8 juin 2013
Chemin de Compostelle du 2 au 8 juin 2013
Chemin de Compostelle du 2 au 8 juin 2013
Chemin de Compostelle du 2 au 8 juin 2013
Chemin de Compostelle du 2 au 8 juin 2013
Chemin de Compostelle du 2 au 8 juin 2013

(source : site de l'office du tourisme du Puy en Velay)

La "Via Podiensis" au départ du Puy-en-Velay est l'une des quatre grandes routes décrites dès le XIIe siècle pour rejoindre le sanctuaire espagnol de Saint-Jacques de Compostelle. De toute la chrétienté, les pèlerins venaient y vénérer les reliques de l'apôtre du Christ martyrisé en 44 en Palestine et dont le corps était miraculeusement parvenu sur cette terre de Galice.

Depuis décembre 1998, la cathédrale Notre-Dame du Puy, l'Hôtel-Dieu de la ville ainsi que sept tronçons du chemin entre le Puy-en-Velay et Ostabat sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.


Le Puy en Velay était déjà, depuis le Ve siècle, un sanctuaire marial très fréquenté dont la notoriété et le message s'étendaient dans toute l'Europe.

Au X siècle, l'Evêque Gothescalk, qui passe pour être le premier pèlerin à s'être rendu à Saint-Jacques de Compostelle, décide d'associer plus étroitement la cité ponote et le sanctuaire espagnol. Pour renforcer cette volonté, il fit édifier en 962 une chapelle dédiée à Saint-Michel sur le rocher volcanique d'Aiguilhe

Au cours des siècles qui suivirent, le rayonnement du Puy-en-Velay ne fit que croître, attirant des millions de pèlerins venant se recueillir devant la statue de la Vierge Noire.

Certains d'entre eux partaient ensuite pour un périple de plusieurs mois ( 1 600 km) vers le Finistère de la péninsule ibérique.

C'est ce double mouvement qui constitue encore de nos jours cette spécificité du sanctuaire vellave
et de la route du Puy-en-Velay




la chapelle Saint Michel

la chapelle Saint Michel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article